La régie publique de l’eau : conclusion de douze ans de luttes

Est Ensemble a voté à l’unanimité la décision de créer une régie publique territoriale de l’eau. C’est la conclusion de douze ans de débats et de luttes. C’est une victoire sans appel du mouvement citoyen animé par la Coordination EAU Île-de-France et, par des élu·e·s et mairies engagées, fédérées il a 10 ans autour de Dominique Voynet maire de Montreuil, et soutenues déjà par la mairie de Paris.

Nous pouvons ajouter que le fruit des deux études contradictoires a permis un choix raisonné, effectué en concertation et dans une transparence de chiffres analysables, ce qui a donné le signal d’un changement possible. Nous entrons dans une ère nouvelle, comme l’ont fait plus de 40 communes avant nous.

La réappropriation de la gestion d’un bien public est le signe que concertation et démocratie citoyenne sont de retour dans le champ de l’action publique. On nous a pourtant longtemps expliqué que c’était impossible : on allait nous couper l’eau, il fallait faire des travaux colossaux, le prix de l’eau allait augmenter, etc. Toutes ces balivernes ont fait perdre du temps et de l’argent aux usagers d’Est Ensemble mais n’ont pas résisté à l’épreuve des faits.

Dans ces nouvelles conditions, une baisse des tarifs sera possible pour les usagers domestiques. Le droit à l’eau pour tou·te·s sera garanti au travers de tarifs plus justes. L’autre grand chantier, celui de la démocratie, vise à sortir de la maltraitance envers les usagers (coupures d’eau), à réhumaniser le service public et à rétablir une relation de confiance, apaisée.

Les citoyen·ne·s et les associations doivent siéger aux côtés des élu·e·s à la direction de la régie et pouvoir compter dans toutes les décisions prises.

close

LETTRE D'INFORMATION

Consultez notre politique de confidentialité